Le Blog de Venise vous tient informés des événements dans le domaine de l’Art (Biennale, expositions, concerts, Mostra du Cinema,…), de la vie quotidienne à Venise, ses artisans, ses boutiques, ses restaurants, et aussi ses innombrables fêtes (le Carnaval, la Regata Storica, le Rendentore, le Marathon de Venise,…). Ce blog vous donne aussi des conseils en matière d’hébergement (location d’appartements, B&B,…). Bonne navigation sur le blog de Venise .

mardi 5 janvier 2010

Le Concert Champêtre de Titien au Louvre

Tiziano VECELLIO, dit TIZIANO, LE TITIEN (Pieve di Cadore, 1488/1490 - Venise, 1576)
"Le Concert champêtre" Vers 1509
Ce tableau, autrefois attribué à Giorgione est aujourd'hui considéré comme une oeuvre de jeunesse de Titien encore sous l'influence de son maître Giorgione. L'atmosphère pastorale et élégiaque, la sensualité des corps caressés par la lumière, l'absence de références bibliques ou mythologiques, tout évoque les thèmes giorgionesques.
Deux jeunes gens, n'appartenant manifestement pas au même niveau social, conversent. L'un, superbement vêtu, est joueur de luth. L'autre, habillé modestement, se tourne vers son compagnon. Tous deux ignorent les deux jeunes femmes nues du premier plan, qui ne sont sans doute pas des êtres de chair et de sang, mais probablement des nymphes, des allégories ou des divinités. Celle de gauche, debout, semble plonger le vase qu'elle tient à la main dans le puits, tandis que l'autre à droite, assise et de dos, est joueuse de flûte.
Ne peut-on pas voir dans ce face à face entre les deux instrumentistes le thème du tableau ? Ne s'agirait-il pas d'une scène initiatique où le jeune berger serait saisi au moment où il délaisse la joueuse de flûte, instrument de Dionysos qui, dit-on, excite les passions humaines, pour se tourner vers le joueur de luth, instrument apollinien qui élève l'esprit.
Giorgione était lui-même joueur de luth et il était familier de la cour de Catherine Cornaro à Asolo, où la musique et la poésie avaient une si grande place. Les " poésies " deviendront des tableaux sans histoire qui associent l'amour, la musique et la poétique pastorale.(Le Louvre)

1 commentaire:

Xtine a dit…

Il faut absolument que j'aille voir cette exposition. Je suis allée deux fois à Venise en six mois et j'ai encore à voir. A bientôt pour une prochaine visite.
Xtine