Le Blog de Venise vous tient informés des événements dans le domaine de l’Art (Biennale, expositions, concerts, Mostra du Cinema,…), de la vie quotidienne à Venise, ses artisans, ses boutiques, ses restaurants, et aussi ses innombrables fêtes (le Carnaval, la Regata Storica, le Rendentore, le Marathon de Venise,…). Ce blog vous donne aussi des conseils en matière d’hébergement (location d’appartements, B&B,…). Bonne navigation sur le blog de Venise .

jeudi 18 février 2010

de la difficulté de faire des photos pendant le Carnaval

Cette année, le Carnaval a connu une affluence record : 150 000 personnes pour le seul dernier week-end. La difficulté pour les photographes amateurs que nous sommes est de pouvoir photographier les personnages costumés seuls, isolés de la foule. Il est évident qu'entouré d'une foule compacte, de visages de touristes hilares, de sac à dos ou de masques grotesques, un "masque" perd de sa beauté. Sans parler de la plaie la plus courante, ceux qui veulent se faire photographier à côté des personnages et qui viennent s'y coller sans se soucier de ceux qui prennent des photos, professionnels ou amateurs. De plus, il est important de mettre en valeur le personnage dans Venise, avec l'architecture vénitienne en fond de photo.
Voici donc quelques manière d'y arriver :
1° la plus facile, zoomer sur le personnage et ne prendre que son visage.Pour cela j'emploie un objectif 55/250 mm. Et ma grande taille me permet de passer par dessus les têtes. 2° se lever de bonne heure le matin et être Place saint Marc à 8:00 au plus tard. A cette heure là très peu de personnes. Les "masques" le savent et viennent prendre la pose. Et s'ils se sont couchés très tard, on ne voie pas leur mine défaite derrière le masque:-)3° prendre la photo en mettant l'appareil le plus bas possible et photographier du bas vers le haut, en s'arrangeant pour que en fond on puisse voir les coupoles de la Basilique et/ou le Palais des Doges par exemple. 4° les "masques" en fin d'après midi, bénéficiant des derniers rayons du soleil, se mettant le dos au Bassin de Saint Marc nous permettent de belles photos, avec en fond des gondoles et/ou l'Ile de san Giorgio Maggiore. 5° les arcades du Palais des Doges sont un endroit que la foule évite, sachant qu'ici l'endroit est réservé à cet usage 6° certains personnages n'hésitent pas à grimper sur des parapets, muretins,... ce qui fait qu'on les voit de loin et que les photos en sont facilitées 7° cette année, l'acqua alta nous a permis de faire des photos intéressantes, mêlant masques et reflets de la Place Saint Marc.8° et bien sur, l'incontournable Photoshop, véritable magicien qui nous permet de faire disparaitre complètement personnes, objets incongrus ou laids,...Sur la photo ci dessous, c'est une personne que j'ai gommée! bientôt en ligne un diaporama de ces photos réservées aux seuls "masques". Photos Alain Hamon ©

4 commentaires:

VenetiaMicio a dit…

Bravo ! vous n'avez rien d'un amateur, je trouve que vous faites de très belles photos.
Heureusement que vous connaissez bien l'évènement, ainsi que la maîtrise de toutes ces petites "combines" pour supprimer ce qui est laid, au milieu d'une foule pareille et être présent au moment qu'il faut, comme de se lever tôt!
C'est une belle réussite!
Personnellement j'en aurais eu vite marre, je n'aime pas le monde, donc j'aurais vite abandonné un éventuel reportage photos, sauf au lever du soleil !

Destination Venise a dit…

merci pour les compliments! quand j'avais démarré ce blog il y a quelques mois une blogueuse m'avait écrit qu'on l'on devient vite accroc
de son blog! c'est vrai, c'est ce qui me fait me lever de bonne heure! et des lectrices assidues comme vous!

Perrine a dit…

Bonjour,
Votre blog est très sympathique et j'attends avec impatience le diaporama des costumés...

J'espère en fait m'y voir puisque cette année, j'étais derrière le masque...

N'hésitez pas à passer sur mon blog pour voir à quoi ressemble Rosa Canina.

Bon week-end et bravo pour vos photos !

Minijupe a dit…

C'est vrai que cela devient difficile de faire des photos au carnaval.
Et l'indiscipline des gens à se faire photographier avec, m'énerve au plus haut point !!!
Quand je suis venue à mon 1er carnaval en 1995, les gens étaient beaucoup plus respectueux...