Le Blog de Venise vous tient informés des événements dans le domaine de l’Art (Biennale, expositions, concerts, Mostra du Cinema,…), de la vie quotidienne à Venise, ses artisans, ses boutiques, ses restaurants, et aussi ses innombrables fêtes (le Carnaval, la Regata Storica, le Rendentore, le Marathon de Venise,…). Ce blog vous donne aussi des conseils en matière d’hébergement (location d’appartements, B&B,…). Bonne navigation sur le blog de Venise .

samedi 28 décembre 2013

Meilleurs voeux pour l'année 2014


DESTINATION ITALIE vous présente ses meilleurs voeux de santé et de bonheur pour l'année 2014.
Pendant le réveillon du jour de l'an vous allez vous retrouver en famille et/ou entre amis. Peut être ce sera t'il le moment de penser à de prochaines vacances, de prochaines escapades? Venise est bien sûr la destination de rêve pour réaliser vos envies. Et parmi toutes les raisons d'y aller, et voici quelques unes :

1° le Carnaval de Venise, l'une des plus belles fêtes au monde, un évènement à ne pas manquer. En 2014 il aura lieu du 22 Février au 4 Mars . Tout au long de ces 10 journées riches en évènements, spectacles, soirées dans des palais, concerts, les visiteurs sont pris dans un tourbillon de fêtes et de magnificences. Mais la seule contemplation des masques et des costumes que l'on voit évoluer dans la cité sont déjà un ravissement. En voici un diaporama de certains des plus beaux photographiés au cours de ces 4 dernières années.






2° La musique à Venise. Tout au long de l'année Venise offre à ses visiteurs un grand nombre d'évènements musicaux avec en point d'orgue le cycle d'opéras de la Fenice consacrés en 2014 à Puccini avec 3 oeuvres parmi les plus fameuses du compositeur. A cette occasion, ARIAH propose des voyages exclusifs pour un nombre restreint de personnes (soirée à l'opéra, concert privé dans un palais, balades dans Venise,..;) voir le programme complet et les dates sur le site d'ARIAH





3° Venise, c'est aussi des grandes fêtes comme celle du Redentore le 3eme week end de juillet, la Regata Storica le 1er dimanche de septembre, des régates comme la Sensa, la Vogalonga, des évènements comme la Biennale d'Architecture et la Mostra du Cinema

4° on peut aussi venir passer quelques jours juste pour flâner, visiter églises et musées, profiter des oenothèques et autres bars à vin, goûter la cuisine vénitienne dans de jolies trattorias typiques, et pourquoi pas aller à la plage. Car Venise est aussi une destination estivale, avec ses plages du Lido, ses activités sportives et nautiques, son golf, ...

et quelques soient vos raisons de venir en vacances à Venise, la formule d'hébergement la plus appropriée est sans conteste la location d'appartement, plus pratique et plus économique si vous venez en famille. Destination Italie propose un grand nombre d'appartements ç la location dans le coeur historique de la ville. Voir le site www.destination-italie.net

vendredi 27 décembre 2013

Les Français à Venise

Depuis qu’en 123, Philippe de Commynes s’extasiait devant le grand canal le qualifiant de « " la plus belle rue qui soit en tout le monde ", Venise a toujours fasciné grands nombres de Français, qui aujourd’hui encore sont nombreux à y vivre, y exercer responsabilités et talents, qui partagent leur passion pour cette ville hors du commun.
Bien sur les écrivains furent les plus nombreux à fréquenter Venise, car comme l’a écrit Jean d’Ormesson « Aucune ville au monde, ni New York, ni Ispahan, ni Lahore, ni Persépolis, ni Palmyre ou Fathepur Sikri, ni Florence ou Sienne - ni même Paris, Jérusalem, ou Rome, la ville par excellence -, n’a suscité autant de rêves et fait couler autant d’encre que Venise. » Ce furent Montaigne, Stendhal, Chateaubriand, André Suarez, Théophile Gauthier, George san et Alfred de Musset, les frères Goncourt, Marcel Proust, Paul Morand, Paul Bourget, Henri de Régnier, Maurice Barres, Jean d’Ormesson, Frederic Vitoux, Alain Buisine, Michel Morht, Philippe Sollers, Gabriel Milesi dont le livre « la Vénitienne de Bonaparte » vient d’étre édité et tant d’autres….
Des peintres comme Monet ou Félix Ziem y vinrent aussi.
Des cinéastes y tournérent des films, tels André Cayatte, Georges Lautner, Jean Marie Poiré, André Téchiné.
Le couturier Pierre Cardin y habite un palais. On raconte que Philippe Stark, qui a « designé » l’hotel « Palazzina Grassi, y aurait 3 maisons.
Mais l’arrivée qui a fait le plus de bruit à Venise est sans conteste celle du breton François Pinault qui racheta en 2005 le Palazzo Grassi à la société Fiat pour y héberger sa collection d’oeuvres d’art, suivi du rachat en 2007 de la Douane de Venise (après une vive bataille contre la fondation Guggenheim) qui devint une extension de 5000 m2 de ses collections présentées à Grassi.
L’éternel concurrent de François Pinault, Bernard Arnaud, outre les magasins Louis Vuitton, Christian Dior, envisage d’implanter à Venise en 2016 un grand magasin Galleria, du groupe DFS, filiale de LMVH.
Les autres grandes marques françaises y sont présentes, comme Chanel, Hermes,…
Des français oeuvrent pour Venise à travers des organismes caritatifs tel le «Comité Français pour la Sauvegarde de Venise » créé par Gaston Palewski, un des premiers compagnons de De Gaulle à Londres, ancien ambassadeur à Rome, amoureux de l’Italie et de Venise, et dont le Président est aujourd’hui, Jérome Zieseniss, Comité auquel participent Jean Jacques Aillagon, le galeriste Claude Bernard, Pierre Cardin, Chantal Mérieux, Pierre Rosenberg de l'Académie Française.
Nicole Bru, présidente d’UPSA dans les années 1990 et présidente de la Fondation Bru, a créé à Venise le Centre de Musique Romantique française.
Olivier Lexa, ancien directeur général de ce Centre de musique romantique, dirige désormais le
« Venetian Centre for Baroque Music » qui organise à Venise, de juin à septembre une série de concerts baroques de grande qualité avec des artistes comme Jordi Saval, les Arts Florissants,…
Nouvel intervenant dans le monde de la musique, ARIAH, fondée par deux vénitiens d’adoption, Arièle Butaux,  productrice sur France Musique, et Alain Hamon , administrateur de société dans le tourisme et l’événementiel, propose des voyages culturels et musicaux exclusifs à Venise. En 2014 ces voyages musicaux commenceront autour du cycle Puccini à la Fenice.
Jean Christophe Leclère, claveciniste et organiste basé en Champagne, organise des concerts de musique baroque pendant le carnaval de Venise et envisage de monter une « Judith Triomphante » de Vivaldi à Venise à l’automne 2014.
Et beaucoup se pressent aux concerts privés que donne dans son palais sur la Grand Canal la Princesse Caroline Murat, pianiste de talent et présidente du Festival de Musique de Gstaad.
De grands architectes français ont aussi choisi Venise : Martin Robain dirigeant du cabinet international Architecture Studio qui y possède des bureaux et une galerie dans laquelle il promeut les jeunes architectes du monde (Chine, pays arabes, pays africains) et Jean Michel Wilmotte qui y a créé une Fondation.
Le fameux photographe Philip Plisson y a amarré récemment son catamaran pour une durée de 3 ans pour son futur livre sur Venise vue de l’eau.
La France est représenté à Venise par son Consul Honoraire Julien Salvy et par l’Alliance Française, dirigée par Marie Christine Jamet et Gabrielle Gaberini, écrivain.
Luc et Danielle Carton font vivre depuis 5 ans l’incroyable site internet de 3100 pages, e-Venise, véritable encyclopédie virtuelle de la Sérénissime.
Venise compte de nombreux autres français qui y vivent, y travaillent, tels le peintre Roger de Montebello (peintre et qui habite le Palais de famille Contarini Polignac sur le Grand Canal), François Giraudet, président du Circolo Marco Polo, cercle de réflexion, initiateur d’évènements culturels, Marie Foltz, compagne et associée d’Alain Hamon dans Destination Italie et Villas Prestige, Crescens Dupuis, architecte, Muriel Balensi  créatrice de perles en verre de Murano, Dominique Pinchi, propriétaire de la Librairie Française de Venise, Sabine Grimal, guide à Venise, et tant d’autres,…
Que ceux qui seraient tentés par l’expérience vénitienne, voire d’une nouvelle vie à Venise, me contacte, j’essaierai de leur donner toutes les clefs pour s’y installer (même acheter un appartement ou un palais) et les conseils pour y vivre.
Alain Hamon info@destination-italie.net

mardi 24 décembre 2013

ARIAH Voyages culturels & musicaux à Venise

 Créée à l’initiative de deux vénitiens d’adoption, ARIAH propose des voyages culturels et musicaux originaux avec, pour ambition avouée, de vous faire tomber irrémédiablement amoureux de la Sérénissime! Envie de découvrir la Venise que les touristes ne voient jamais ? De passer vos soirées à la Fenice ou dans l’intimité d’un palais privé pour un dîner et un concert en petit comité? De partager votre séjour avec des musiciens tout aussi curieux que vous de percer les mystères de la lagune, de pousser la porte des ateliers des meilleurs artisans de Venise, de visiter de nuit la basilique San Marco, d’aller débusquer les chefs-d’oeuvres cachés d’une modeste église? Les plaisirs et découvertes qu'offre Venise sont sans fin pour qui possède les clés de la ville!
 Le caractère exclusif de ces séjours limite le nombre de ses participants à 20 personnes
ARIAH a aussi pour vocation de créer des événements ponctuels pour un plus large public




Le programme 2014 commence par le cycle Puccini à la Fenice, avec 3 opéras de légende, "La Bohème", "Madame Butterfly" et "Tosca"



Autour de chaque opéra, ARIAH propose des concerts privés dans des palais vénitiens, avec des artistes d'exception comme Nemanja Radulovic, Alexandra Soumm, Olivier Cavé, Stéphanie-Marie Degand, Fabrizio Chiovetta, Anne Sophie Duprels, Antoine Palloc,...

Voir le site internet d'ARIAH

JOYEUX NOËL 2013

DESTINATION VENISE vous souhaite à toutes et à tous un JOYEUX NOEL!
Voici pour les enfants une bonne manière de leur faire aimer la musique!



samedi 14 décembre 2013

Concert et soirée à la "Compagnia della Vela" de Venise

Très belle soirée en ce vendredi 13 décembre à la Compagnia della Vela de Venise avec en préambule un concert donné par le Monaco String Ensemble Quartet composé de Zhang Zhang, violon, Gianni Ermacora, violon, François Mereaux, alto, Thibault Leroy, violoncelle
au programme le Quartet de Ravel dont voici un court extrait final ( fin mouvement "très lent" et "vif et agité")



sur invitation et en présence de la Princesse Caroline Murat
en présence :
de Titouan Lamazou, peintre et navigateur
de Giorgio Orsoni, maire de Venise
de Bruno Cassetti et  Pier Vettor Grimani, président et vice-président de la Compagnia della Vela et de nombreux membres de la Compagnia et leurs invités.
et avec le soutien du "Circolo Marco Polo" de Venise
lieu : Compagnia della Vela Venise  www.compvela.com
prise de vue : Alain Hamon www.destination-venise.net & www.destination-italie.net

vendredi 13 décembre 2013

"Enquête d'ailleurs", émission d'Arte sur Venise

Vestiges de la peste, îles et palazzi réputés hantés, bâtiments construits sur des ossuaires... : la mort est partout dans la lagune. Philippe Charlier explore le côté sombre de la cité des Doges en compagnie de l'écrivaine Valérie Bettencourt et d' Alain Hamon, rédacteur de ce blog. Ils goûtent le "vin des morts" produit sur San Michele, l’île-cimetière, et s’aventurent sur l’île de Poveglia célèbre pour ses fantômes.
Ce tournage a été une belle expérience. Vous m'y retrouverez comme "acteur" mais j'y ai surtout participé pour aider à la logistique (transport, mise en relations,...) ce qui m'a permis d'assister à tout le tournage. Que ce soit Philippe ou l'équipe de tournage, ils furent tous très sympas. Quant à Valérie, c'est une amie de longue date. Regardez, c'est un bon document sur Venise.

mardi 10 décembre 2013

"LE AVANGUARDIE NELLA PARIGI FIN DE SIÈCLE" au Musée Guggenheim de Venise

LE AVANGUARDIE NELLA PARIGI FIN DE SIÈCLE : Signac, Bonnard, Redon leurs contemporains
28 settembre 2013 – 6 gennaio 2014

 Avec une centaine d'œuvres, dont des peintures, dessins, gravures et œuvres sur papier, l'exposition "La fin de siècle avant-garde parisienne : Signac, Bonnard, Redon et leurs contemporains" sur analyse la scène artistique parisienne, en se concentrant sur ​​les principaux artistes de l'avant-garde française de la fin du XIXeme , en particulier les néo-impressionnistes, symbolistes, nabis et leurs protagonistes.

Lire en anglais l'analyse de l'exposition sur le site du Musée Guggenheim de Venise

                                       MAURICE DENIS Avril (Les anémones) 1891

GEORGES LACOMBE Baie de Saint-Jean-de-
Luz (Côte de Sainte-Barbe) 1902/1904

                                              MAXIMILIEN LUCE Saint-Tropez,
                                                    la route du cimetière 1892

                                           CLAUDE MONET Nymphéas 1914

                                        PAUL RANSON La clairière ou L’orée du bois 1895

                                             ODILON REDON La liseuse 1895-1900

                                           PAUL SIGNAC L’arc-en-ciel (Venise) 1905

                                   HENRI DE TOULOUSE-LAUTREC Les jockeys 1882

THÉO VAN RYSSELBERGHE Le canal en
Flandre par temps triste 1894
Les principaux artistes exposés :
Pierre Bonnard, Maurice Denis, Georges Lacombe*, Maximilien Luce, Claude Monnet, Paul Ranson, Odilon Renon, Paul Signac, Henry de Toulouse Lautrec, Felix Valloton, Théo Van Rysselberghe, Edouard Vuillard.

Georges Lacombe* est l'arrière grand père de Marie Foltz, ma compagne et mère de ma fille Flora, et nous habitons à 200 m du musée Guggenheim.

 

AddressePeggy Guggenheim Collection Palazzo Venier dei Leoni Dorsoduro 701I-30123 Venise

Heures d'ouverture jours ouvrables 10:00-18:00 Fermé le mardi et le 25 décembre


Informations générales tel: +39.041.2405.411fax: +39.041.520.6885
e-mail: 
info@guggenheim-venice.it

Hébergement à Venise 


Concerts "Barocco di Mare" pendant le Carnaval de Venise



Les 27.02 et 01.03.2014 auront lieu à Venise dans le cadre du magnifique palais vénitien Contarini della Porta di Ferro des concerts de musique baroque.
Programme :
Deux sonates pour violon et basse continue et trois cantates de chambre, offrent une nouvelle occasion de vérifier l'invention inépuisable du Prete rosso dans ces deux genres, qui lui fournissent autant de prétextes de virtuosité instrumentale et vocale que ses concertos avec orchestre ou ses opéras; Haendel “Il caro sassone”, de passage à Venise en 1709 pour le triomphe de son opéra Agrippina, n’est pas en reste pour mettre en musique les tourments de l’âme ...
Cantates
Antonio Vivaldi : Lungi Dal Vago Volto RV 680 All'or che lo sguardo, RV 650,
Giorgio Federico Haendel : Un’alma innamorata, Hwv 173
Sonates pour violon “a Pisendel”
Sonates pour clavecin de Domenico Scarlatti

LES INTERPRETES
Jean-Christophe Leclère, clavecin
voir site internet
Marina Bartoli, soprano
voir site internet
Philippe Couvert, violon baroque
voir site internet



Prix de l'entrée : 30 €/personne (15 € pour les enfants)
Les concerts seront suivis d'un apéritif offert par le Palazzo Contarini della Porta di Ferro
Tenue recommandée mais non obligatoire : costume de Carnaval type historique. Les spectateurs en costume seront placés au premier rang (concerts filmés et photographiés)

Pour les réservations, n'oubliez pas de confirmer le nom des participants, la date choisie et merci de nous indiquer un mail afin que nous puissions communiquer plus facilement et vous envoyer le plan d'accès. Merci d'avance
Pour nous contacter : ALain Hamon : 0039 0415286883 ou par mail : info@destination-italie.net

ENQUÊTE D'AILLEURS : Les fantômes de Venise

ARTE mardi 10 décembre à 17h40 (26 min)
Rediffusé samedi 14.12 à 15h25

LES FANTÔMES DE VENISE La mort est partout à Venise. Philippe Charlier explore le côté sombre de la cité des Doges en compagnie de l'écrivaine Valérie Bettencourt. Ils goûtent le 'vin des morts' produit sur San Michele, l'île-cimetière, et s'aventurent sur l'île de Poveglia célèbre pour ses fantômes.
Vestiges de la peste, îles et palazzi réputés hantés, bâtiments construits sur des ossuaires... : la mort est partout dans la lagune. Philippe Charlier explore le côté sombre de la cité des Doges en compagnie de l'écrivaine Valérie Bettencourt. Ils goûtent le "vin des morts" produit sur San Michele, l’île-cimetière, et s’aventurent sur l’île de Poveglia célèbre pour ses fantômes.


cliquez sur le lien pour voir un extrait de l'émission
Vous m'y retrouverez comme "acteur" mais j'y ai surtout participé pour aider à la logistique (transport, mise en relations,...) ce qui m'a permis d'assister à tout le tournage. Que ce soit Philippe ou l'équipe de tournage, ils furent tous très sympas. Quant à Valérie, c'est une amie de longue date. Regardez, ce doit être un bon document sur Venise!

jeudi 5 décembre 2013

LOUIS VUITTON CITY GUIDE VENISE

Depuis 1998, Louis Vuitton fait partager son humeur voyageuse et urbaine au fil de ses City Guides. Chaque année attendus et plébiscités par les voyageurs du monde entier, ils révèlent lesprit des villes et proposent une sélection pointue dadresses choisies avec flair et parti pris. Cette année, la collection soffre un nouveau départ et fait escale sur tous les continents à travers quinze villes du monde : Le Cap, Hong Kong, Londres, Los Angeles, Mexico, Miami, Moscou, New York, Paris, Pékin, São Paulo, Séoul, Sydney, Tokyo et Venise.voir suite sur Amazon Voici quelques unes des meilleures adresses du Guide Venise de Vuitton dévoilées par ADMagazine
Une belle de cadeau de Noël! et puisque l'on parle de guide, pour l'hébergement à Venise, Destination Italie propose à la location des appartements à Venise, meilleure façon de découvrir la ville comme des Vénitiens. On peut s'y faire la cuisine (faire les courses au marché du Rialto fait partie des premiers bonheurs de passer des vacances à Venise),...

mardi 3 décembre 2013

Maria Callas à Venise

Maria Callas, la plus grande soprane de l'histoire de la musique lyrique est née un 2 décembre 1923 il y a 90 ans. Tout a été écrit sur la vie et la fabulause carrière de La Callas.
A ce propos lire le Wikipedia qui lui est consacré : http://fr.wikipedia.org/wiki/Maria_Callas
Il faut surtout lire les biographies de Callas écrites par des romanciers de talent comme Pierre Jean Rémy (lire Callas, une vie), mais il y en a tant d'autres!
Mon propos est de parler de Callas et Venise.
Le succès de Callas a vraiment débuté à la Fenice de Venise quand Tullio Serafin demande à Maria Callas, agée de 26 ans à l'époque une chose impossible : "Alors qu'elle chante La Walkyrie de Wagner à la Fenice de Venise en 1949, Margherita Carosio, l'interprète d'Elvira, rôle principal d’I puritani de Bellini, tombe malade. Incapable de trouver une remplaçante, Serafin convoque Maria Callas et lui donne six jours pour apprendre le rôle. Aux protestations de la Diva, qui non seulement ne connaît pas le rôle, mais doit encore effectuer trois représentations de La Walkyrie, Serafin répond simplement : « Je vous garantis que vous le pouvez ». Callas alterne ainsi dans le même mois un des rôles les plus lourds et l'un des plus brillants du répertoire, soumettant sa voix à d'énormes tensions, apparemment sans efforts.
Pour le directeur artistique Michael Scott « n'importe quelle cantatrice aurait créé la surprise en interprétant un rôle aussi différent vocalement que la Brunehilde de Wagner et l'Elvira de Bellini dans une même carrière mais d'essayer (et de réussir) de faire les deux dans la même saison ressemble fort à la « folie des grandeurs »
Quoi qu'il en soit, après la représentation d'I Puritani, les critiques ne tarissent pas d'éloges : « Même le plus sceptique doit reconnaître que Maria Callas a accompli un miracle [...] La souplesse de sa magnifique voix parfaitement équilibrée et ses splendides notes haut perchées [...] L'interprétation qu'elle en a donné est empreinte d'une humanité, d'une chaleur et d'expression qu'on chercherait vainement dans la froide expression d'autres Elvira.
 Ce qu'elle a réalisé à Venise était incroyable. Il faut être un habitué de l'opéra pour réaliser l'énormité de sa perfection"

Maria Callas à Venise :
1947, "Tristan e Isolde" (Wagner) dirigé par Tullio Serafin
1948, "Turandot" "Puccini) dirigé encore par Tullio Serafin
1949, "la Walkirie" (Wagner) et "I Puritani" (Bellini)
1954, "Lucia di Lammermoor" (Donizetti) et "Medea" (Cherubini)




Pour illustrer, ne serait qu'une infime partie du talent de la Diva Callas, une video de Maria interprétant "Casta Diva"